Comment fonctionne un robinet thermostatique ?

Des économies d’énergie importantes sont réalisées en ajustant correctement la température intérieure d’un bâtiment. Une bonne alternative est d’installer des robinets thermostatiques sur les radiateurs qui permettent cette régulation et ce contrôle.

Les robinets thermostatiques sont des dispositifs automatiques qui, en actionnant un axe d’ouverture, régulent le débit d’eau circulant dans le radiateur et, de cette façon, contrôlent sa puissance thermique.

Une vanne thermostatique est généralement combinée avec une tête et s’appelle “vanne à tête thermostatique”.

En fait, l’assemblage est composé de plusieurs parties :

  • Un appareil qui vous permet de sélectionner la température désirée dans la pièce.
  • Un capteur de température qui mesure la température de la pièce et l’envoie sous forme de signal électrique à la tête.
  • Une liaison mécanique entre la tête et l’ouverture de la vanne.

Type de robinets thermostatiques

Les robinets thermostatiques ne sont pas tous identiques. Il en existe 3 types selon leur mode de fonctionnement :

  • Avec tête mécanique, au moyen d’une commande rotative à échelle réglable.
  • Avec tête électronique, avec panneau de contrôle où la température désirée sera ajustée et programmée.
  • Avec tête électronique déportée, la même que la précédente, mais avec la possibilité d’effectuer à distance les fonctions de contrôle et de programmation.

Fonctionnement

Le but de ces vannes est de contrôler la température à laquelle l’émetteur ou le radiateur va chauffer une pièce.

En partant de la différence entre la température ambiante et la température sélectionnée, l’opération est la suivante :

  • Si la température choisie est supérieure à celle de la pièce, le mécanisme ouvrira le passage de l’eau vers le radiateur pour augmenter l’apport thermique.
  • Si la température choisie pour la pièce est inférieure à la température réelle, le mécanisme ferme le passage de l’eau vers le radiateur et réduit ainsi la chaleur émise par celui-ci.
  • Lorsque la température ambiante est égale à la température sélectionnée, le mécanisme maintient sa position.
    Economie d’énergie

En plus du contrôle de la température de confort, les robinets thermostatiques peuvent générer des économies d’énergie allant jusqu’à 25 % des coûts de chauffage.